Rubrique Atelier


Pour obtenir de bon résultat dans l'entretien de son VTT, il faut tout d'abord posséder de bon outils.
Voici une liste non exhaustive du matériel à posséder :

L'utilisation d'un lubrifiant de qualité est plus que nécessaire pour maintenir votre materiel dans des conditions optimales.



Préférez les huiles spécialisées, mais tout lubrifiant à base minérale ou synthétique fera l'affaire. Choisissez de l'huile en burette pour la chaine et en bombe pour les articulations difficilement accessibles. La graisse blanche spéciale vélo est préférable aux graisses auto, prévues pour les hautes températures et souvent très salissantes.



Pour nettoyer les pièces grasses ou les jantes, munissez-vous d'une bombe de dégraissant et d'acétone.
Le spray ou la laquepour cheveux sont parfaits pour les collages des poignées sur le guidon.




Le frein filet s'applique sur les filetages avant montage et évite les desserages intempestifs.
Prenez un frein-filet normal, qui permet le démontage.
Il est idéal pour stopper les vis de plateau (en acier), les vis de mécanisme, les axes divers...







L'anti-seize paste est littéralement une pâte anti-grippage. Ce n'est pas un lubrifiant, mais un produit à base de cuivre, qui facilite le démontage et le serrage. Il résiste à l'eau et aux fortes températures. Il est indispensable à toutes les pièces en titane, qui grippent dans l'acier ou l'aluminium.
Vous pouvez l'utiliser entre cuvettes et boitier de pédalier. L'anti-seize paste se trouve chez les grossistes en outillage automobile.



Enduisez le bout de votre tournevis ou de votre clé BTR d'un peu de pâte à roder. Elle supprime le jeu entre l'outil et la tête et évite les risques de dérapage au serrage ou au desserage. Idéal pour les petites têtes faciles à détériorer ou les vis complètement bloquées.
Vous dénicherez ce produit, comme l'anti-seize paste et le frein-filet, chez les grossistes en outillage automobile.